Vanguard

Historique

En 1955, les Etats-Unis et l’Union Soviétique annoncent leur intention de lancer un satellite dans le cadre de l’Année Géophysique Internationale qui doit s’étaler de juillet 1957 et décembre 1958.

Au pays de l’oncle Sam, plusieurs projets voient le jour. Deux d’entre eux se font concurrence pour être celui qui sera désigné pour battre l’Union Soviétique. L’US Army collabore étroitement avec l’équipe d’ingénieurs allemands dirigée par Wernher von Braun sur le projet Orbiter. Il consiste en un missile Jupiter conçu par l'Army Ballistic Missile Agency et transformé en lanceur de satellite. Le Naval Research Laboratory travaille sur le programme Vanguard. Il s’articule autour d’une fusée-sonde Viking modifiée pour placer sur orbite un satellite de 1 kg.

Le comité scientifique chargé de sélectionner le vainqueur suit les directives présidentielles qui stipulent que le projet doit conserver un caractère civil. Vanguard est approuvé par le Président Eisenhower le 29 juillet 1955 au détriment d’Orbiter pourtant plus abouti.

Le 04 octobre 1957, les Soviétiques lancent Sputnik 1, premier satellite artificiel de la Terre. Le mois suivant, ils réitèrent avec Sputnik 2 avec à son bord la chienne Laïka. Il faudra attendre le 06 décembre 1957 pour que les Américains répliquent. Après deux secondes d’un vol laborieux, Vanguard s’écrase lourdement sur son pas de tir avant d’exploser. Il faudra attendre mars 1958 pour voir la fusée placer un satellite sur orbite. Entretemps, l’équipe de von Braun réussissait le lancement du satellite Explorer 1 par une fusée Jupiter C. La carrière de Vanguard s’achève en septembre 1959 avec un taux de réussite de 28,6 %.

Fiches techniques

Vanguard

Vanguard +

Les sources

  • "Encyclopédie de l'Exploration de l'Espace" par Kenneth Gatland
  • Internet Reference Guide to Space Launch Vehicles
  • Gunther's Space Page