Série Thor Able

Historique

Thor est le missile à courte portée développé par l’armée américaine dans les années 50. Il peut transporter une charge nucléaire de 2 mégatonnes sur une distance de 2 400 km. A l’origine du programme, il était destiné à pouvoir frapper l’Union Soviétique depuis le Royaume-Uni. Il y sera déployé comme missile stratégique jusqu’en 1963, année où il est retiré en raison de son obsolescence et d'un accord secret passé entre les gouvernements américain et soviétique suite à la Crise de Cuba.

La carrière de Thor comme missile stratégique est brève mais elle se prolongera au-delà de l’an 2000 comme lanceur spatial sous l’appellation Delta II. Comme pour Titan et Atlas, on lui ajoute des étages pour parvenir à placer des satellites sur orbite.

Le premier étage que l’on associe au missile Thor est l’Able. Il est utilisé d’avril 1958 à avril 1960 pour le lancement de plusieurs satellites scientifiques et sondes lunaires.

Fiches techniques

Thor Able 1

Thor Able 2

Thor Able 3

Thor Able 4

Série Thor Ablestar

Historique

Ablestar n’est pas à confondre avec Able. Dans le cas présent, il s’agit d’un étage à ergols liquides développé pour le compte de l’armée américaine. Elle est utilisée à 19 reprises entre 1960 et 1965 principalement pour le lancement des premiers satellites de géolocalisation Transit, précurseurs du système GPS. A l’origine, elle la fusée Thor Ablestar était référencée sous la nomination Thor Epsilon.

Fiches techniques

Thor Ablestar

Série Thor Agena

Historique

L’étage Agena est conçu à l’origine pour les besoins de l’armée américaine et notamment pour le lancement des premières générations de satellites espion KH (Key-Hole).

Le programme Key-Hole est placé sous la responsabilité de l'Office of Special Activities de la Direction de la science et technologie de la CIA. Il a été mis en place pour la surveillance photographique de l’Union soviétique, de la Chine entre autres.

Les quatre premières générations de satellites KH sont connues sous l’appellation Corona. Il s’agit de capsules récupérables contenant un appareil photographique, fixées sur un étage Agena qui leur servait de système de propulsion et de manœuvres orbitales. Une fois la pellicule remplie, la capsule se séparait de l’Agena et entamait sa rentrée atmosphérique. Ensuite un parachute se déployait pour ralentir sa chute. Pendant la descente finale, elle était récupérée en vol, happée par avion spécialement aménagé à cet effet. Les premiers lancements utilisaient le nom Discoverer à des fins de désinformation. Le programme est tenu officiellement secret jusqu’en 1992. Depuis les images prises jusqu’en 1982 ont été déclassifiées par décret présidentiel.

Au fil des années, le véhicule de lancement Thor subira plusieurs améliorations qui permettront d’améliorer de façon considérable les performances du lanceur. Thor Agena A était capable de transporter une charge de 860 kg sur orbite basse. L’ultime version Thor utilisant un étage Agena atteignait 2 000 kg sur la même orbite. Ces modifications portaient sur l’allongement des réservoirs de la fusée, le changement de moteur et l’ajout de propulseurs d’appoint.

Fiches techniques

Thor Agena A

Thor Agena B

Thor Agena D

SLV-2G Agena D

SLV-2H Agena D

Thrust Augmented Thor Agena B

Thrust Augmented Thor Agena D

Série Thor Burner

Historique

Une série de fusée Thor a été équipée d’étages à propulsion solide pour des lancements depuis la base de Vandenberg pour des orbites à forte inclinaison. Le plus utilisé est le Burner et ses déclinaisons, essentiellement pour le lancement des satellites météorologiques du programme DMSP (Defense Meteorological Satellite Program).

Fiches techniques

Thor Burner 1

Thor Burner 2

Thor Burner 2A

Thor ISS

Thor MG-18

Série Thor Delta

Historique

Thor Delta est une variante civile de Thor Able, commandée en avril 1959 par le Goddard Space Flight Center de la Nasa. A la demande de l’agence spatiale, quelques améliorations sont apportées, dont l’ajout d’un système de propulseurs à gaz froid pour augmenter la précision de l’insertion sur orbite. Thor Delta entre en service en mai 1960 et devient le fer de lance de l’agence spatiale pour bon nombre de missions scientifiques.

L’architecture de Thor-Delta va évoluer au cours de sa longue carrière et ses performances seront accrues, ouvrant de nouvelles orbites. En février 1963, elle devient le premier lanceur à placer un satellite sur une orbite de transfert géostationnaire. Elle est rejointe en 1967 par Atlas-Centaur avec qui elle va partager les satellites civils occidentaux jusqu’à l’avènement de la navette spatiale.

A partir de 1962, la Nasa décide de supprimer le suffixe «Thor » dans l’appellation de ses lanceurs, pour les différencier de son homologue utilisé par l'Armée de l'Air qui conserve l'appellation Thor. Les différents modèles sont suivis d’une lettre, modifiée à chaque nouvelle version. Cette codification est maintenue jusqu’en 1972 au profit d’un plus rationnel. Il se base sur une suite de 4 chiffres.

Fiches techniques

Thor Delta

Delta A

Delta B

Delta C

Delta C1

Delta D

Delta E

Delta E1

Delta G

Delta J

Delta L

Delta M

Delta M6

Delta N

Delta N6

Les sources