Généralités

Le Tanegashima Space Center est construit dans la foulée de la création de la Nasda (National Space Development Agency of Japan), devenue depuis la Jaxa, pour lancer les fusées à carburants liquides japonaises. Il est situé au Sud de la préfecture de Kagoshima, le long de la côte Sud-Ouest de l’île de Tanegashima et couvre une superficie de 9,7 km2.

Le centre spatial est divisé en deux parties. Le Takesaki Range est consacré aux fusées-sondes tandis que l’Osaki Range est spécialisé dans les lanceurs orbitaux. Les fusées sont suivies durant toute leur mission par une série de stations de poursuite telles que Masuda Tracking and Communication Station, Nogi Radar Station ou encore le Uchugaoka Radar Station. Le complexe d'Osaki comprend également des bancs d'essai pour les moteurs à ergols liquides et propergols solides.

La première fusée à carburants liquides à s’élancer depuis Tanegashima est la N-I, clone de la Delta américaine. Elle partait du pas de tir N qui a ensuite été affecté à la fusée N-II puis H-I. Après la mise à la retraite de cette dernière en 1991, il est mis en sommeil en vue d’accueillir le lanceur à poudre J-I aujourd’hui retiré du service actif.

A la fin des années 90, l’agence spatiale japonaise débute la construction d’une nouvelle zone de lancement dédiée aux fusées H-II et H-IIA. Les lanceurs sont assemblés dans le VAB (Vehicle Assembly Building) puis transférés par table mobile vers l'un le pas de tir YLP-1. La mise en service d’une version gonflée de H-IIA nécessite la construction d’un second pas de tir qui jouxte le premier. Il est relié au VAB par la même voie.

Lorsque le Tanegashima Space Center débute ses activités dans les années 70, le nombre de lancement est limité en dehors des périodes de pêches. Les fusées ne pouvaient décoller que de janvier à février et de juillet à août. En 2011, les restrictions sont levées et depuis la Jaxa peut lancer toute l’année.

Les installations de lancements

N (30,399° N - 130,970° E): N-I, N-II, H-I, J-I
YLP-1 (30,401° N - 130,977° E): H-II, H-IIA
YLP-2 (30,401° N - 130,975° E): H-IIB

En gras sont les lanceurs qui partent encore des pas de tir concernés

Sources