Shavit

Historique

Le développement du lanceur Shavit, ce qui signifie Comète en hébreux, commence en 1982 sous la responsabilité de l'Israeli Aircraft Industries et plus particulièrement sa filiale MBT System and Space Technology. Il s'agit d'un lanceur à propergols solides à 3 étages capable de placer sur orbite basse une charge de 160 kg. Longtemps, les spécialistes du monde de l'astronautique ont spéculé sur le lanceur avant d'avoir la confirmation que les deux premiers étages provenaient du missile Jericho II auquel a été ajouté un troisième étage à propergol solide mis au point par Rafael Advanced Defense Systems Ltd.

En raison de sa situation géographique, il est impossible pour Israël de profiter de la rotation de la Terre pour ses lancements. Elle se voit contrainte de tirer à contre sens afin de ne pas survoler les pays voisins quelque peu hostile. Le centre spatial se situe à Palmachim, une base militaire localisée près des villes de Rishon LeZion et Yavne non loin de la Mer Méditerranée.

La première tentative de lancement le 19 septembre 1988 permet à Israël de rejoindre le rang des puissances spatiales après l'URSS (1957), les Etats-Unis (1958), la France (1965), le Japon et la Chine (1970), la Grande-Bretagne (1971), l'Europe (1979) et l'Inde (1981). Le satellite placé sur orbite s'appelle Ofeq 1 (Horizon en hébreux). Il s'agit d'un satellite expérimental de 156 kg.

La fusée Shavit se limite avant tout à maintenir pleinement opérationnel le système de reconnaissance par satellites.

Fiches techniques

Shavit

Shavit 1

Shavit 2

Les sources

  • Internet Reference Guide to Space Launch Vehicles