Molniya et Molniya M

Historique

Au début des années 60, l’Union-Soviétique développe trois familles de lanceurs à partir du missile R-7 pour répondre à ses nouveaux besoins. Il s’agit de Soyuz, Voskhod et de Molniya. La série des Molniya a été conçue pour le lancement de satellites de télécommunications Molniya et d’alerte précoce US-K sur une orbite fortement elliptique ainsi que pour l’envoi de missions automatiques légères vers la Lune, Mars ou Vénus. Pour se faire, on remplace l’étage Block E de Vostok par le Block I plus performant. A cela s’ajoute l’étage Block L chargé de finaliser l’injection sur orbite.

Le 10 octobre 1960, Molniya est lancée pour la première fois mais son vol inaugural se solde par un échec suite au dysfonctionnement du Block I. La mise au point des nouveaux étages se fera dans la douleur. Sur les vingt premiers lancements de Molniya, treize se soldent par un échec dont huit sont imputables au Block I ou L. En 1967, Molniya est retirée du service au profit de Molniya M conçue pour augmenter les performances orbitales et la fiabilité. La version modernisée du lanceur effectue son premier vol le 4 octobre 1965. Lors de son dernier vol, le 30 septembre 2010, Molniya M a totalisé 280 lancements avec un taux de réussite très important.

Fiches techniques

Molniya

Molniya M

Les sources