Khrunichev State Research and Production Space Center

L'histoire de Khrunichev State Research and Production Space Center commence en avril 1916 lorsque la direction de la société par action russo-baltique a acheté un grand terrain dans les périphéries de Moscou non loin de l'église d'Intervention en Fili. Les premiers travaux de construction de l'usine, appelée "seconde implantation automobiles russo-balte", ont débuté en 1917. Quelques cinq ans plus tard, les premières voitures de marques "Russo-Balt" sortent d'usine.

Suite à une décision gouvernementale de 1959, l'entreprise est passée des technologies automobiles aux technologies spatiales. L'année suivante, les études des premiers missiles UR débutent. Le plus connu est sans conteste l'UR-500 qui deviendra, une fois opérationnel, la fusée Proton qui vole encore de nos jours.

Les activités de Khrunichev sont diverses et variées. Elle possède un bureau pour l'étude de l'armature des bâtiments, une implantation d'équipements médicaux. Mais le spatial se réserve la part du lion puisque cela représente près des trois-quarts des activités de l'entreprise.

Khrunichev est le maître d'œuvre des lanceurs Proton, Rockot et Angara. Il est le concepteur des étages supérieurs Breeze des lanceurs cités ainsi que de l'étage cryogénique 12KRB qui équipe le lanceur indien GSLV. A partir des technologies du 12KRB, Khrunichev développe le KVRB aux performances plus élevées et qui sera monté sur les futures Proton et Angara.

Khrunichev est la référence en matière de station spatiale puisque l'entreprise fabrique des modules depuis le début des années 70. Après les stations Salyut et Mir, Khrunichev est partie prenante au programme de l'ISS en fournissant les modules Zvezda, Zarya et futurs MLM de la partie russe. Quelques satellites sont également sortis des usines comme KazSat ou encore les satellites de télédétection Monitor. Khrunichev fournit également des équipements de réception satellite.

Khrunichev est actionnaire dans deux consortiums: International Launch Services en fournissant la fusée Proton et Angara et Eurockot Launch Services chargé de vendre les Rockot.

Sources