GovSat 1, premier satellite institutionnel luxembourgeois

Publié par Philippe VOLVERT le 31-01-2018

Le Luxembourg se lance dans les communications sécurisées avec GovSat 1 - Photo SpaceX

Le Luxembourg se lance dans les communications sécurisées après le lancement réussi du satellite GovSat 1 par une fusée Falcon 9. L’engin de quatre tonnes a rejoint une orbite de transfert géostationnaire une demi-heure après son décollage de Cap Canaveral.

Le lancement de mercredi soir est le second de l’année pour SpaceX qui espère atteindre le record de 30 missions dont celle de Falcon Heavy pour son vol inaugural fixé au 06 février prochain.

Le Luxembourg, le plus grand des petits

Depuis 1988, le Luxembourg développe son réseau de satellites de télécommunications via la société privée SES. Trente ans plus tard, le petit pays est devenu le plus grand opérateur au monde avec 42 satellites opérationnels sur l’orbite géostationnaire répartis autour du globe et 12 satellites pour la constellation O3b circulant sur une orbite moyenne. Avec GovSat 1, il étend ses compétences en matière de communications.

GovSat 1 est le fruit d’un partenariat public-privé entre le gouvernement luxembourgeois et l’opérateur de satellites SES. Exploité par LuxGovSat, le satellite aura pour mission de fournir des communications sécurisées sur le théâtre des opérations tactiques et sur les zones affectées par les crises humanitaires. Une large partie de la capacité du satellite sera exploitée à titre de contribution à l’OTAN, le restant sera mis à disposition des gouvernements et institutions.

GovSat 1 a été construit par Orbital ATK en Arizona. Il utilise une plate-forme GEOStar 3 qui offrira des fréquences militaires dédiées en bande X et Ka pour fournir des faisceaux ponctuels puissants et entièrement orientables pour plusieurs missions spécifiques à un gouvernement. Le satellite sera positionné par 21,5 degrés Est et couvrira l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique devrait rester opérationnel pendant au moins 15 ans.