ULA en charge de la commercialisation d’Atlas V

Publié par Philippe VOLVERT le 25-01-2018

United Launch Alliance assurera la commercialisation de la fusée Atlas V - Photo United Launch Alliance

United Launch Alliance assumera désormais la promotion et la vente des services de lancement de la fusée Atlas V à la place de Lockheed Martin Commercial Launch Services.

Depuis son retrait du consortium International Launch Services en 2006, Lockheed Martin assurait la commercialisation de sa fusée, tout en laissant la gestion des opérations de lancement à ULA. Le changement signifiera qu’ULA négociera directement les contrats de lancements commerciaux avec les clients, ce qui pourrait entraîner une réduction du prix d’une mission et une plus grande efficacité en faisant appel à moins d’intermédiaires.

Avec 75 lancements réussis depuis sa mise en service en 2002, Atlas V est l’un des lanceurs les plus fiables au monde. Cependant, rares sont les clients qui se sont tournés vers la fusée. La priorité accordée par ULA aux missions gouvernementales et le prix d’un lancement plus élevé que celui de la concurrence ont empêché l’Atlas V de réellement percer sur le marché commercial.

La décision de confier la commercialisation d’Atlas à ULA pourrait repositionner la compagnie face à Arianespace et SpaceX à l’aube de l’entrée en service de Vulcan, le lanceur appelé à succéder à Atlas V et Delta IV. La nouvelle fusée aura besoin d’un certain nombre de missions commerciales pour rester économiquement viable.

Tom Tschudy, vice-président et conseiller général chez ULA, dirigera la nouvelle division. Avant de rejoindre la société, il avait occupé les mêmes fonctions chez International Launch Services et Lockheed Martin, toutes deux impliquées dans la commercialisation d’Atlas par le passé.