Falcon 9 lance Echostar 105/SES 11

Publié par Philippe VOLVERT le 11-10-2017

Falcon 9 lance un satellite à haute puissance qui remplira une mission pour deux clients distincts - Photo SpaceX

SpaceX a lancé avec succès sa troisième fusée Falcon 9 partiellement recyclée. Le premier étage, immatriculé B1031, avait été utilisé une première fois en février dernier lors de la mise sur orbite du ravitailleur Dragon CRS-10. Cette fois, il a servi pour le lancement du satellite de communication Echostar 105/SES 11. Le décollage a eu lieu à 22 heures 53 TU depuis le site historique 39A au Kennedy Space Center. La mise sur orbite est intervenue 36 minutes après le départ de Cap Canaveral.

EchoStar 105/SES 11 est un engin de 5 200 kg construit par Airbus Defence and Space autour d’une plate-forme Eurostar E3000. Le satellite de communication à haute puissance remplira une double mission depuis la position orbitale 105 degrés Ouest. D’une part, sa capacité en bande Ku (24 répéteurs) sera exploitée par l’opérateur américain Echostar sous l’appellation Echostar 105. D’autre part, SES 11 remplacera la capacité de bande C (24 répéteurs) du satellite AMC 18, et la capacité de bande Ku du satellite AMC 15 pour le compte de la société luxembourgeoise SES.

B1031 est le premier étage remis en état directement à Cap Canaveral sans passer par le site de McGregor au Texas pour un test statique des moteurs. Néanmoins, le système propulsif a été testé sur le pas de tir 39A le 02 octobre dernier. A cette occasion, une anomalie avait été découverte forçant à un report du lancement du 07 au 11 octobre. Avec 18 étages récupérés dont trois qui ont revolé, SpaceX montre une certaine maîtrise sur la réutilisation d’éléments de fusée. Reste à voir l’avantage financier que la société pourra tirer de ce concept unique à ce jour.