Falcon 9 lance une mini-navette dans l’espace

Publié par Philippe VOLVERT le 07-09-2017

Falcon 9 a lancé une mini-navette X-37B de l'US Air Force pour une mission secrète - Photo SpaceX

SpaceX a lancé une fusée Falcon 9 au départ de Cap Canaveral pour une mission classifiée de l’armée américaine. Le décollage depuis la rampe de lancement est intervenu à 14 heures TU en début de créneau de tir.

En raison de la confidentialité qui entoure la mission, la retransmission du lancement s’est exclusivement focalisée sur le vol propulsé du premier étage qui s’est posé en douceur sur la LZ1 à quelques kilomètres du pas de tir.

Sous la coiffe de Falcon 9 se trouvait la mini-navette X-37B de l’US Air Force. Jusqu’à présent, seule l’Atlas V de United Launch Alliance était en capacité de lancer le véhicule réutilisable. Au terme de négociations de plusieurs mois, l’armée américaine annonçait en juin dernier vouloir confier la cinquième mission du X-37B à Falcon 9.

Le X-37B est un aéronef dont on connait peu de choses. Long de 8,9 m pour une envergure de 4,5 m et une masse au lancement de 5,5 tonnes, cet engin est doté d'une soute qui peut s'ouvrir dans l'espace. Il en existe deux exemplaires qui ont volé chacun deux fois. La nature exacte des missions n’a jamais été dévoilée mais on suppose qu’il s’agit essentiellement de tester de nouveaux équipements à titre expérimental. La durée du séjour en orbite n’a cessé d’augmenter, passant de 224 jours en 2010 à 717 jours lors du retour de la quatrième mission en mai dernier sur la piste d’atterrissage à Cap Canaveral.

Si l’objectif principal de la mission du X-37B, la durée du vol et le véhicule utilisé sont gardés sous silence, quelques informations ont été rendues publiques. On sait que le X-37B circulera sur une orbite plus basse que lors des vols précédents et que l’inclinaison de celle-ci sera plus importante. Plusieurs CubeSat seront déployés et une expérience sera menée pour le compte de l’Air Force Research Laboratory.