La Nasa lance un nouveau satellite de relais

Publié par Philippe VOLVERT le 18-08-2017

La fusée Atlas V a lancé un nouveau satellite de relais pour la Nasa - Photo Nasa

Une fusée Atlas V a placé aujourd’hui sur orbite, un satellite de communications de la Nasa, marquant le 72ème succès d’affilée pour le lanceur américain depuis sa mise en service en août 2002.

Atlas a décollé de la base de Cap Canaveral avec un léger retard dans la chronologie. A quelques minutes du lancement, une anomalie a été détectée sur le moteur de l’étage supérieur Centaur. Le problème a été vite résolu et la fusée a pu prendre son envol à 12 heures 29 TU.

Le satellite TDRS M a été séparé sur une orbite très proche de celle visée, une heure et 54 minutes après le départ de la Floride. Dans les prochains jours, TDRS M devrait rejoindre son poste de travail à 150° Ouest sur l’orbite géostationnaire. Après une série de tests qui dureront cinq mois, le satellite entrera pour au moins quinze années de service actif.

TDRS-M est le 3ème et dernier exemplaire de troisième génération de satellites de relais de données construit par Boeing pour le compte du centre spatial Goddard de la Nasa. Il est constitué d’une plate-forme BSS-601HP équipée d’antennes fonctionnant en bande Ku, Ka et S. Sa masse au décollage était de 3 452 kg.

TDRS est l’acronyme de Tracking and Data Relay Satellite. Il s’agit d’un réseau satellites mis en place par la Nasa dès 1983 pour remplacer les stations au sol éparpillées à travers le monde et maintenir le contact permanent avec les engins spatiaux, habités ou non, lorsqu’ils sont hors de portée des antennes. A ce jour, treize satellites TDRS ont été lancés dont dix sont encore en activité aujourd’hui. Ils sont répartis de façon homogène autour du globe. Ils sont le lien direct entre la station spatiale internationale, le télescope spatial Hubble et 36 autres missions scientifiques et leur centre de contrôle respectif.