Le Japon lance son second satellite de géolocalisation

Publié par Philippe VOLVERT le 01-06-2017

Le Japon a lancé avec succès le second satellite de son réseau QZSS de géolocalisation - Photo Jaxa

La nuit dernière, le Japon a lancé avec succès une fusée H-IIA chargée de placer sur orbite le satellite QZSS-2. Le décollage depuis la base de Tanegashima a eu lieu à 00 heures 17 TU. La 34ème mission de la fusée s’est déroulée comme prévu avec une séparation confirmée du satellite 28 minutes plus tard.

Rebaptisé Michibiki 2, le satellite est le second élément du réseau régional de positionnement par satellites que le gouvernement japonais est en train de déployer au-dessus de la région Asie-Pacifique. Il travaille en complément au GPS américain avec lequel le signal est interopérable. Le système complet, comprenant au minimum 4 satellites (dont trois opérationnels), doit être déployé d'ici 2018. Les satellites circulent sur une orbite entre 32600 et 38900 km, inclinée à 41°, espacés l’un de l’autre de 120°. Projetée sur la Terre la trace au sol prend la forme d'une courbe en huit asymétrique qui couvre le Japon pour la boucle supérieure du huit et l’Australie pour la boucle inférieure.

Le satellite est construit par Mitsubishi Electric sur une plate-forme DS-2000. Au décollage, il pèse 4 tonnes et sa durée de vie est de 10 ans.