Un satellite de communications lancé par Soyuz

Publié par Philippe VOLVERT le 18-05-2017

Une fusée russe Soyuz lance avec succès un nouveau satellite de communications pour le compte de l'opérateur luxembourgeois SES - Photo Arianespace/ESA/CNES/Service optique CSG

Pour son cinquième lancement de l’année, Arianespace a placé sur orbite le satellite de communications SES-15 de 2,3 tonnes. Il a pris son envol depuis le Centre Spatial Guyanais à bord de Soyuz 2.1a/Fregat M. Après un décollage impeccable à 11 heures 54 minutes et 53 secondes précises, le vol de la fusée russe s’est déroulé sans problème jusqu’à la séparation du satellite sur l’orbite de transfert géostationnaire 5 heures 18 minutes plus tard.

SES-15 a été construit par Boeing Satellite System dans son usine d’El Segundo en Californie. Il est constitué d’une plate-forme BSS-702SP équipée de 16 répéteurs en bande Ku d’une capacité haut débit, avec une connectivité à des passerelles en bande Ka et L. Sa durée de vie orbitale est de 15 ans minimum.

Le satellite sera positionné à 129° Ouest pour couvrir toute l’Amérique du Nord, le Mexique et l’Amérique centrale, de l’Alaska jusqu’au sud du Panama et des îles Hawaï aux Caraïbes. Il offrira des services de communications pour les secteurs de l'aéronautique et maritime, les réseaux VSAT et les applications gouvernementales.

SES-15 est également équipé du système de renforcement à couverture étendue (WWAS) qui permettra d’améliorer la précision dans la localisation des aéronefs équipés d’un GPS.

C’est le premier satellite hybride et tout électrique de la flotte de l’opérateur luxembourgeois SES. Son système de propulsion électrique lui permettra d’effectuer les manœuvres orbitales et les rehaussements d’orbite.