Ariane va pouvoir repartir

Publié par Philippe VOLVERT le 26-04-2017

Les activités au Centre Spatial Guyanais ont repris avec un premier lancement annoncé pour le 04 mai prochain - Photo Arianespace/CNES/ESA/Services optiques CSG

Le travail au Centre Spatial Guyanais ont repris un premier lancement annoncé pour le 04 mai. Ce sera le vol VA236 d’Ariane, prévu à l’origine le 21 mars dernier. Selon Arianespace, il est toujours possible de tenir le manifeste 2017 qui prévoit 12 lancements.

A la veille des élections présidentielles françaises, les différents barrages qui bloquaient l’entrée du CSG ont été levés. Depuis plusieurs semaines, la mobilisation s’était généralisée en Guyane-Française avec toute une liste de revendications aussi diverses que variées. Après plus d’un mois de négociations houleuses, les manifestants ont eu gain de cause. Ils ont obtenu les 2,2 milliards d’euros réclamés en plus du milliard proposé par le gouvernement français comme financement du territoire d’outre-mer. Ces trois milliards serviront à renforcer les moyens pour lutter contre l’insécurité, désenclaver les communes, améliorer les services de santé et le système scolaire.

Avec ces accords signés, les opérations au centre spatial ont pu reprendre lundi. Les équipes d’Arianespace s’attèlent à préparer Ariane pour son lancement prévu le 04 mai entre 20h31 et 23h19 TU. Elle doit placer sur orbite les satellites de télécommunications SGDC-1 et Koreasat 7.