Un satellite militaire lancé par Delta IV

Publié par Philippe VOLVERT le 19-03-2017

Une fusée Delta IV a placé sur orbite le satellite américain de communications militaires WGS-9 - Photo United Launch Alliance

La nuit dernière, la 377ème fusée Delta a lancé un satellite de communications militaires sur une orbite de transfert supersynchrone. Les 399 tonnes du lanceur se sont arrachés du pas de tir 37B à Cap Canaveral 00 heures 18 TU.

Moins de 42 minutes après le décollage de Floride, le satellite de 424 millions $ était déployé sur une orbite de 431 x 44 290 km inclinée de 27 degrés. La mission doit s’achever par la désorbitation de l’étage supérieur de la fusée et sa désintégration lors de sa rentrée atmosphérique dans le courant de la journée.

WGS-9 (Wideband Global SATCOM 9) est un satellite de communication à haut débit reposant sur une constellation de satellites répartis sur l’orbite géostationnaire. Il a été construit dans les ateliers de Boeing à El Segundo en Californie. Il utilise une plate-forme BSS-702 comportant 9 faisceaux orientables et à géométrie variable en bande X, une antenne en bande X couvrant l’hémisphère de la planète que le satellite couvre et 10 faisceaux en bande Ka bidirectionnels. Sa masse au décollage est de 5987 kg et sa durée de vie de 14 ans.

WGS-9 est unique en son genre puisque le Canada, le Danemark, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Nouvelle-Zélande ont financé en partie la construction du satellite. En échange, ils auront un accès aux bandes passantes au prorata de leur investissement.