La Chine lance une autre nouvelle fusée

Publié par Philippe VOLVERT le 03-03-2017

La Chine vient de mettre en service Kaitouzhe 2, le nouveau lanceur léger à propergols solides - Photo Xinhua

La Chine vient de mettre en service le lanceur Kaitouzhe 2. Il a décollé jeudi à 23 heures 53 TU depuis les installations de la fusée Chang-Zheng 11 au centre spatial de Jiuquan. Il a placé sur une orbite héliosynchrone le satellite expérimental Tiankong 1. Les paramètres de l'orbite font état d'un périgée de 381 km, d'un apogée de 403 km avec une inclinaison de 96,9 degrés.

Selon l'agence de presse Xinhua, le lanceur et le satellite ont été conçus par la CASIC (China Aerospace Science & Industry Corporation). Kaitouzhe 2 est l'une des cinq nouvelles fusées que l'industriel développe.

Kaitouzhe 2 est une fusée à trois étages à propergols solides basé sur le missile DF-31. Elle a la capacité de placer sur une orbite basse à faible inclinaison une charge de 350 kg ou 250 kg sur une orbite héliosynchrone culminant à 700 km d'altitude.

Ces dernières années, la Chine a mis au point plusieurs lanceurs légers à vocation commerciale. Le dernier en date est le Chang-Zheng 11 mis en service en 2015 par la CALT (China Academy of Launch Vehicle Technology). Développé à partir des technologies utilisées pour le missile DF-31, ses performances sont semblables à celles de Kaitouzhe 2.